le plan de soin

en Dien Chan


Établir un plan de soin

Bien qu’il s’agisse de la stratégie que nous appliquons en Dien Chan, ce plan d’action peut être étendu à de nombreuses disciplines.

Prenons comme exemple concret, les troubles de la peau.

La médecine occidentale associe les éruptions cutanées à différents facteurs en fonction du diagnostic:

  • Système nerveux
  • Intoxication
  • Allergie respiratoire
  • Intolérance alimentaire

La médecine traditionnelle chinoise propose une autre approche et fait le lien avec l’élément Métal: Gros intestin et Poumon.

Nous allons donc transposer ces précieuses indications en un protocole de soin extrêmement complet.

Nous allons “jouer” toutes les “mélodies” sur notre Dien Chan!

L’expérience accumulée depuis 1984 pour le Pr Bùi Quôc Châu, l’inventeur de la méthode et depuis 2002, pour ces nombreux élèves occidentaux, nous a permis de constater qu’effectivement personne ne se trompe vraiment.

Toutes les médecines ont une approche honorable, mais incomplète.

C’est normal!

Chaque courant médical a suivi son chemin et comme toujours, quand on se spécialise beaucoup trop, elles se sont éloignées de la globalité du patient.

L’excès de précision limite la vision holistique, bien au-delà de la pathologie.

En Dien Chan, nous voulons réveiller notre processus d’autorégulation. Comme toutes les réflexologies, nous nous adressons directement au cerveau pour que ce dernier prenne en charge le déficit énergétique.

Et pour utiliser des terminologies existantes et rigoureuses, nous parlons de Qi, notre énergie vitale.

Nous empruntons aussi les concepts irréductibles du yin et du yang, car il est inutile de se cacher derrière des nomenclatures moins précises et souvent insidieuses.

⭐️

Le Dien Chan est pratique, efficace et concis, car le visage est si proche de nos méninges que cela nous accorde un potentiel inouï.

Traduisons les informations:

Illustrons la transcription des connaissances avec l’exemple du trouble de la peau.

Système nerveux

▸ Points·bqc antistress découverts par le Pr Bùi Quôc Châu pour calmer les crises d’abstinence des toxicomanes.


Intoxication

▸ Stimulation réflexe du foie et de la vésicule biliaire.


Allergie respiratoire

▸ Stimulation réflexe du système pulmonaire.


Intolérance alimentaire

▸ Stimulation réflexe du système digestif.


Élément Métal

▸ Stimulation réflexe du méridien du Gros intestin.

▸ Stimulation réflexe du méridien du Poumon.

Ce qui nous donne en points·bqc à stimuler avec notre détecteur (30 secondes par point):

124· 34· 50· 41· 3· 61· 39· 37· 38· 342·

Nous pouvons aussi transformer en zones réflexes les régions décrites par ces points·bqc. Nous les travaillons alors avec un outil multireflex adapté au diagnostic yin ou yang établi par le dialogue.

Voici quelques-unes des possibilités que nous détaillerons ensuite:

  • Si le trouble s’exprime avec de la chaleur (rougeurs, acné, etc.) nous utiliserons au préalable un outil multireflex aux effets yins pour rafraichir la peau.
  • Si au contraire on constate la présence de rétention de liquides, nous préférons rouler le visage avec un outil aux effets yangs pour dynamiser et sécher.
  • Si la peau du patient n’est ni trop sèche ni trop grasse, nous pouvons penser à un blocage du système lymphatique et exécuterons le Réflexodrainage. Ce protocole permet de stimuler les ganglions lymphatiques de façon multiréflexologique, car il s’appuie sur différents schémas de réflexion du Dien Chan.